Les LIMON des deux côtés des Vosges

On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels. (Anatole France)

Pierre LIMON dit le Kieffer

Ses enfants, ses ascendants, son métier

     

Ci-dessous la transcription littérale de l'acte qui permet d'affirmer les 8 enfants du couple Pierre LIMON dit le Kieffer et Catherine MARCHAL

13.6.1680 Ce jourdhuy' treise juin mil six Cent
quatre vingt
par deven Sebastien marchal maire a La
Broque en La part du principaulté pour
Lapsence du tabellion jeneralle dudit
comté principaulté sont Comparus jacque Limont et jaque jean
Limont et Le Sieur marchal maistre des forges
de rode a Cause de pierre Limont Le frere
aÿne de jacque et de jean Limont tous trois
frere et fils naturelle de defuns pierre
Limont et de Catherine marchal Leurs pere
et mere Les memes recognaisse humbert halvique
Curien juliot pierre brunier et nicolas
Choleur Comme jendre dudit pierre limont
et de Catherine marchal et aussi marguerite
Limont leurs soeur naturelle estant
assisté du Sieur jean marquert comme
son parin et nestant point en age de
majorité Les quelles ont recognus Les dit
jacque jean Le Sieur marchal humbert halvique
Curien juliot pierre brunier et nicolas
Choleur et marguerite Limont tous fils
naturelle et jeandre des defuns comme pierre Limont et catherine marchal
aussi la dit la dit marguerite avoir vendus
pour toujours à vincent rouselet pour
Luÿ Sa femme glaudette demenche puis Leurs
hoirs et aÿans cause a scavoir une maison
Situé a La broque en la principaulté de
Salme Comme il se contient avec un jardin avec ses hoirs e apartenance devant e derrier
derrier qui bouchent(?) avec (...?)(5 mots barrés) scavoir une
place par devent claus poil dune part et
françois arnoul d autre part et Le grand
Chemin par devant demenge Simon et
george babas dun coint tous jeusque a La
goutier de Leur tois et Le meix du
derrier touchant a La dite maison Le Breux(?)
dun costé et humbert Le Chaine dun
bout et Le maire marchal dautre part jeusque
a La croix du breux frans heritage Le
present vendage fait pour et moÿennant
La Somme de onze Cent frans monnoÿ de
Lorraine et Les vins ordinaire que Les dit
... ... a payer ...(5 mots barrés) vendeur ce sont tenus pour content
promettant iceux de tenir pour agreable
ferme et stable Le present vendage
#garantir audit aquesteur # et le bonnement
sens ÿ aller du contraire fait a La
broque en presence de tousin ganart
bourgois a La broque et de françois drouot
dit La marche aussis bourgois # fait audit
qui ce sont soubsigne pour tesmoins avec les parties qui ce
La broque Les ans et jours que desus
#sont soubsigné et soubmarqué naÿant lusage descrire#

(suivent dans l'ordre:) marque (un rectangle avec un trait vertical au milieu) dudit jacque Limont naÿant lusage descrire, (signé) Jean Limon, (signé) N. Marchal
(et page suivante:) marque dudit humbert halvique (un rectangle dont il manque la base horizontale) naÿant lusage descrire, marque (un triangle) dudit pierre brunier naÿant Lusage descrire, (signé) querein gilliot, (signé) J marquaire, (signé) toussaint ganard, (signé)F Lamarche tesmoins, marque de Sebastien (BS) marchal

Cejourd'hui huitième Juillet mil Six cent quetre Vingt dix, le contract cy
dessus a esté ...? au Tabellionnage de la principaulté de Salm, ...?
porté par Claudotte Demenge ...? et Vincent ROUSSELET de la Broque pour luy servir ... tant que de besoin, (signé)

On peut situer le mariage de Pierre LIMON et de Catherine (Chrestienne) MARCHAL entre 1634, date à laquelle un acte notarié qualifie Catherine de fille, et 1644, date où ils commencent à être cités comme époux.

Son métier

Pierre LIMON dit le Kieffer, appelé aussi le Cuffre, le Cuiffre, est sans doute tonnelier

A suivre...

 

 

Site mis en ligne fin janvier 2014
Copyright Limon-généalogie © 2015
Valid XHTML 1.0 Strict Valid CSS