Les LIMON des deux côtés des Vosges

On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels. (Anatole France)

Vosges sous-série 5 E 13

attention ATTENTION : seules quelques liasses ont été partiellement dépouillées. La liste ci-dessous est donc incomplète et ne concerne que les recherches personnelles que j'ai pu faire sur les LIMON et les familles autour d'eux.

Etude MATHIS - Minutes de Maîtres Jacques Claude - Claude Ravailler - Noël Vaultrin et Claude Aubry - Mathieu Donnet et Louis Aubry - Louis Aubry

5 E 13/140-148 Maîtres Noël Vaultrin et Claude Aubry (1660-1676) 5 E 13/140 (1660)*  - 5 E 13/142 (1662-1668)  - 5 E 13/146 (1668-1673)
* Quelques actes ont été passés devant Sébastien COLIN, prévôt du Val de Senones en l’absence de maître AUBRY

5 E 13/140 (1660)

07.02.1660 Vente par Pierron THOMAS demeurant présentement à la Neufville en Barembas au Sieur Christophe MARCHAL demeurant au dit lieu ses hoirs et ayant cause etc. héritage que le dit Thomas a le droit provenant de feu Jean MOUGEOT vivant demeurant à Vipucelle et au finage d'Alba (Albet), et en considerant(?)...le dit Christophe renonce(?) au dit THOMAS pour lui etc. ses ayant cause (tous les?) droits et actions qu'il pouvait prétendre et avoir dans les biens immeubles de feu le Viel MOUGEOT de Fréconrup asis (sis) aux finages de Fréconrup et de La Broque ..? la somme de 4 risdallers que le dit THOMAS confesse les avoir reçus etc.
En présence de Bastien COLIN demeurant à la Neufville en Barembas et du Sieur Jean MARCHAL maire à Abrescheville, et Pierron le Kieffe de la Neufville en Barembas témoins.
Marque de Pierron THOMAS, signé Jean MARCHAL, signé B. COLIN

04.07.1660 Vente (folio 25) par Jean CLAUDON dit Noirer, Claude COLIN, Demenge de PARADIS demeurants à la neufville en Barembas et Humbert de PARADIS Jean de la GOUTTE demeurant à Vacquenoux fff (se faisant fort) de Jeannon, Babillon, Mougeotte et Chrestienne leurs femmes au nom et comme en qualité d'héritiers qu'ils sont de feu Jean CATHILLON vivant demeurant au dit Vacquenoux, lesquels ont reconnu et confessé volontairement avoir vendu pour toujours et irrévocable(ment)
au Sieur Humbert MARCHAL Me marteleur aux forges de Framont pour luy Barbe sa femme etc.
les biens immeubles qui p..? appartenir au dit feu Jean CATHILLON que à Demange CATHILLON son p(ère?) sis au dit finage de Vacquenoux ..? de la juridiction du Comté et principauté de Salm, soit mazieres, meix, jardin, prés, champs, haies, buissons etc. franc héritage
le présent vendage pour la somme de 217 frans de principal monnaie de Lorraine etc.
Le Sr Humbert LE CHAISNE maire à La Broque en la part du comté et Thoma(s?) GARAT de la Neufville en Barembas témoins
Signé B. COLLIN, pas d'autre signature ni marque

5 E 13/142 (1662, février-1668)

12.10.1666 pardevant Sébastien COLIN de la Neuville en Barambas (folio 56) Demenge CHOLOT demeurant à La Broque et Marie sa femme, lesquels ont reconnu et confessé (qu'au?) traité de mariage d'entre Marie leur fille et Bastien MARCHAL ma..? en présence des témoins cy bas qui estoient assistants et présents audit traité, ils auroient ascordé leurs enfants, scavoir ladite Marie, Chrestienne sa soeur, et Christophle son frère enfans unicques desdits(?) ...? et ladite Marie leur père et mère, pour après leur décès partager esgalement dans leurs biens tant meubles qu'immeubles sans discussion et sans suivre les coutumes dudit La Broque en considération qu'ils ont leur grande partie de leurs biens scis dans l'evesché d'Allemagne où les coutumes ne sont semblables à celles dudit La Broque, et attendu le soulagement qu'ils ont reçu de ladite Marie leur fille et que présentement il leur est contraint ...? pour faire apprendre audit Christophle une pratique que pour éviter les procès qui se pourraient suscit(er?) après leur décès entre (leurs dits ?) enfants ..? les ont de leur consentement ac..? et ascordé(?) ainsi que cy après est spécifié et déclaré, voulant et entendant que la présente volonté soit suivie et observée sans aller au contraire comme suis scavoir que ledit Christophle leur fils prendra et emportera une somme de cent francs avant partage d'entre ladite Marie et Christienne sa soeur et autant que ladite Marie a eu pour son mariage qui sera de mesme pour le mariage dudit Christophle comme cy après est déclaré promi(ce?) un champ finage de Russ lieu dit au pichon(?) autrement dit au trainchult.., la communauté d'une part, et Simon CHARTON d'autre, un jardin avec les arbres y croissants finage de La Broque lieu dit au prey Sainct George Philippe GILIOT d'une part et le ch(emin?) d'autre. Item une place masure avec le meix joindant audit La Broque, entre les hoirs Claudon ANSTIEN d'une part et Louyat GANARD d'autre plus une somme de trente florins monnoye d'Allemagne qui ..? à cent quarante francs monnoye de Lorraine, etc. ladite Christienne (comme?) as..? Marie elle aura et emportera de mesme pour sa dot autant ou la valeur que ladite Marie sa soeur comme cy dessus déclaré, et quant au surplus partageront également etc. et sans discussion ce qu'ayant volontairement ledit Christophle leur frère qui a déclaré estre en age de quinze ans à ce présent a consenty audit ascordement estant assisté des Sieurs Christophe MARCHAL et Thoman GARAT ses oncles qui ont de mesme donné leur consentement etc. ...le présent traité et ascordement sans aller au contraire, sous l'obligation de tous leurs biens et faict et passé en présence de Philippe GILIOT maire à La Broque et Abraham HONION jeune fils demeurant audit lieu témoins
Pas de signature, pas de marque

13.05.1668 Sont comparus Pierron le Kieffer demeurant à La Broque, Claudon BARBIER demeurant à vacquenoux, Demenge de PARADIS demeurant à la Neufville en Barembas (Schirmeck) se faisant fort de Jean de la GOUTTE et Humbert de PARADIS ..?(les héritiers ?) Clause de PARADIS et de Christophe MARCHAL (consorts ?) etc.
ont vendu à Jean JACQUE le Jeune demeurant à la Neufville en Barembas, Marguerite sa femme...un héritage(?) finage de La Broque etc., un jardin etc.
50 frs de principal etc. en présence de Jean Louy MARQUAIRE demeurant La Broque et Jean IDOULX de la Neufville témoins
Signé B. COLLIN, pas d'autre signature ni marque

10.09.1668 Vente par Philippe JULIOT maire à La Broque dans la part de la principauté de Salm à Charles GABRIEL demeurant audit lieu ...1 jardin ... 1 place mazière etc. 80 francs de principal etc. Jean BAR et Nicolas IDOUX tous deux demeurant à La Neufville en barambas témoins
Signé B. COLLIN, pas d'autre signature ni marque

5 E 13/146 (1668, 10 décembre-1673, 10 décembre)

20.03.1670 pardevant Philippe GELIOT maire à La Broque pour l'absence du tabellion par Demenge MARCHAL demeurant à fouda Ban de la Roche tant en son nom que de celui de Nicolas MARCHAL son père demeurant à waltespac se disant avoir pouvoir et charge de lui... à Thomas GARAT demeurant à la neuville en barambas et marguerite sa femme etc. 1 champ au finage de dispach... 1 pré ...etc. 168 frans monnaie de Lorraine etc. Nicolas IDOUX prévôt à la neuville en barambas et Louys GANARD demeurant à La Broque témoins qui ont signé à la minute
Sans signature ni marque

20.07.1670 Vente par Claudatte VUILLAUME veuve de feu Nicolas MARCHAL vivant demeurant à Poutay au présent femme à Vincent CHARRIER demeurant à la Neufville en barambas a ... au Sieur Basile MUS demeurant au présent à Benaville acceptant pour luy le Sr Leopold BRAZY pour luy Damlle Marguerite sa femme etc. 1 champ au finage dudit Benaville etc. 21 frans de principal... Christophe MARCHAL Mre de forge de Rothe et Demenge SIMON demeurant à La Broque témoins
Signé B. COLLIN, pas d'autre signature ni marque

18.11.1671 pardevant le soubmarqué maire au ban de Salm cy dessous dénommé pour l'absence du Sieur tabellion Vente par Nicolas COULA demeurant à Valtrespach ban de la Roche lequel tant en son nom que de Catherine veuve de feu Jean COULA son frère vivant demeurant à (f?)olbach... le 20.11.1666 à honneste Sébastien COLIN demeurant à la neufville en barambas et Claude sa femme etc. trois pièces d'héritage faisant prés provenant de la succession de feu Nicolas COULA leur père et beau père.. au finage dudit ban de Salm... 1 autre pré... etc. Toussaint DRIGUET le jeune marguilier demeurant audit la Neufville et Michel VIOLON demeurant à La Broque témoins
Marque (à peine visible, papier arraché) du Sr Pierre LIMONT maire au ban de Salm, marque de Nicolas COULA (bas de page abîmé avec coin gauche arraché)

MAJ 19 juin 2015, à suivre...
Créé 10/10/2014

 

 

Site mis en ligne fin janvier 2014
Copyright Limon-généalogie © 2015
Valid XHTML 1.0 Strict Valid CSS