Les LIMON des deux côtés des Vosges

On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels. (Anatole France)

Dépouillement de minutiers de Meurthe-et-Moselle

ATTENTION : seules quelques liasses ont été partiellement dépouillées. La liste ci-dessous est donc incomplète et ne concerne que les recherches personnelles que j'ai pu faire sur les LIMON et les familles autour d'eux.

Sous-série 1B B 9026-9086 Salm (comté), receveur (1564-1669)
Minutes des notaires : Aman à Lorquin, Claude Bricotte à Badonviller, Pierre-Clément Colle à Lorquin et St-Quirin, Jean Jordy à Saint-Quirin.
Baillages seigneuriaux, Dabo comté : sous-série 18 B, tutelles et curatelles

55 E 68-75 (juin 1773-1788) Jean JORDY à Saint-Quirin, 55 E 76 (1789-1814) Ignace JORDY à Saint-Quirin

55 E 72

04.02.1783 Acquêt par enchères (folio 59) au profit de George CLANCHET de Lettenbach sur les héritiers Claude LAVAL
à St Quirin pardevant Jean JORDY avocat en parlement tabellion général etc..furent présents Dominique LIMON maréchal ferrant demeurant à Abreschviller assisté de Me Pierre Clément COLLE son avocat, lequel en son nom comme ayant épousé Marie Catherine LAVAL sa femme aussi présente etc..et assistance de Jean Baptiste DUCHATEAU son beau-frère et Marguerite LAVAL sa soeur femme à ce dernier, de Jean Claude LAVAL son frère d'Antoine MAIRE greffier commis en ce lieu son cousin et de Jean LAVAL échevin de justice demeurant au dit St Quirin aussi son cousin tous parents à la dite sa femme, et comme tuteur établi par justice à Marie Françoise, Marie Anne et Richarde LAVAL ses belles soeurs enfants mineures et héritières avec la dite sa femme dans les successions de défunts Claude LAVAL et Catherine JOB leurs père et mère et avec Marguerite LAVAL femme du dit Jean Baptiste DUCHATEAU et Jean Claude LAVAL ces deux derniers héritiers majeurs dans les dites successions, nous a dit qu'il leur appartient à tous et à chacun 1/6e par indivis dans ma maison et jardin au derrière situé au lieu de St Quirin, entre le Sr Ignace JORDY d'une part et Martin MACHET à cause de sa femme d'autre part, faisant face sur la grande rue et aboutissant par le jardin au derrière sur un grand chemin à côté du cimetière ;
que par requête du 18 du mois dernier le dit LIMON en sa qualité de tuteur, aurait exposé à la justice, qu'il était utile et nécessaire que la dite maison et jardin soient vendus à cause de leur indivisibilité, comme de la volonté et désir que les comparants et susdits DUCHATEAU et Jean Claude LAVAL héritiers majeurs avaient de vendre chacun leur part à cause de l'impossibilité qu'il y avait d'y parvenir sans y comprendre les portions des dits mineurs et surtout à cause du peu de f..? et d'utilité qui revenaient à ces derniers ...la dite maison et dépendances dont les charges et réparations obviaient les revenus etc..(demande à la justice l'autorisation de vendre) etc..(suivent les modalités des enchères)etc. (suivent les enchères) etc..adjugé à George Clanché et sa femme (pour la somme de 1600 livres de France) etc..

18.01.1783 Autorisation pour la vente de la maison ...Dominique LIMON maréchal demeurant Albersviller... tuteur établi par justice à Marie Françoise, Marie Anne et Richarde les LAVAL, enfants mineurs procéés du mariage des défunts Claude LAVAL et Catherine JOB leurs père et mère vivants demeurant à Saint Quirin, il appartient aux dits mineurs à chacun un sixième dans une maison indivise entre eux et les cohéritiers majeurs etc.
...assigné ce jourd'hui...les personnes Jean Baptiste DUCHATEAU leur beau frère demeurant à Lettenbach, Jean Claude LAVAL frère, Jean LAVAL oncle, Didier LAVAL oncle, Antoine MAIRE cousin, Joseph LAVAL dit grand Jean Pierre cousin et Charles BLAISE cousin... pour délibérer etc.
...autorise ledit LIMON tuteur à faire procéder à la vente des biens dont il s'agit etc.

55 E 76 (1789-1814) Ignace JORDY à Saint-Quirin

20.04.1789 Contrat de mariage entre Nicolas HOUART veuf de Marguerite SIMON censitaire de la Rouge Eaux y résidant d'une part,
et Marie Joseph DIDA, fille demeurant à ..?, de défunt Jean Théodore DIDA et de Marie Madeleine ROBINET conjoints, vivant ..? à Barville assistée de Nicolas ROBINET polisseur de verre demeurant à Biberkirch son oncle et son tuteur, d'autre part, etc..
en présence de Christoph THUILLIER bonnetier et de Jean Justin NICOLAS jardinier, demeurant tous deux au dit St Quirin etc..
(signé Jean Nicolas HOUARD, la marque de Marie Joseph DIDA, signé Jean Nicolas ROBINET, C.THUILLIER, Jean Justin NICOLAS, JORDY)

30.05.1792 Inventaire de la succession de Jean DURRET vivant ouvrier aux verreries de St Quirin à la requête de Nicolas DURRET curateur nommé par délibération de parents, à la succession de défunt Jean DURRET, son père, pour Joseph DURRET, et Marie Catherine DURRET femme de Nicolas BRIMONT, le premier demeurant aux verreries de Sarmoulin (Sart-Moulin) près de Bruxelles, l'autre aux verreries de Duvoy? (Ivoy-le-Pré) en ci devant Beri, tous deux enfants procréés entre le défunt Jean DURRET et Christine ABBA sa première femme ; agissant tant en son nom qu'en celui des dits a..? et d'Anne Marie, GROSDEMANGE, veuve du dit défunt Jean DURETT : lesquels meubles, effets et biens ont été estimés par Marguerite KAP, demeurant à Letenbach nommée à cet effet par les susdits requérants (suit l'inventaire proprement dit)
...donnons entre les mains de Nicolas DURRET curateur, ci-dessus énoncé, et de Anne Marie GROSDEMANGE, veuve du défunt Jean DURRET, pour les garder soigneusement etc..Philippe THOMAS, citoyen de St Quirin, et Nicolas MEIS de Hartzviller témoins
(signé DURET, marque d'Anne Marie GROSDEMANGE, de Marguerite KAP estimatrice, signé Philippe THOMAS, Nicolas MEISSE, JORDY tab. commis et juré)

9 germinal an 3 au lieu de Lettenbach Criée (vente aux enchères) en la maison mortuaire de défunt Jacques CRESEL vivant verrier demeurant au dit Lettenbach à la requête et en présence de Nicolas ABBA citoyen dmeurant à Abreschviller, comme tuteur établi par justice aux enfants mineurs du dit défunt Jacques CRESEL et d'Odile DURET enfant(s?) mineure(s?) du premier lit, et George Clanché comme curateur c..? du premier inventaire, et de Marthan FRELINGER mère et tutrice des enfants du second lit, et Jean Baptiste ABBA curateur de ces derniers nommé par délibération de parents et en suite d'une affiche qui a été affichée et publiée portant qu'il serait le dit jour neuvième germinal vendu en la manière accoutumée tous les meubles et effets délaissés par le dit CRESEL la dite affiche enregistrée etc...inventaire fait le trentième ventôse dernier etc.. exposé en vente et fait crier etc... Claude LABADIE invité à cet effet et le dit tuteur etc..
(marques et signatures)

MAJ 11/12/2014, suite à venir...

 

 

Site mis en ligne fin janvier 2014
Copyright Limon-généalogie © 2015
Valid XHTML 1.0 Strict Valid CSS